Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
5XMpGz
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

Participation

A tous les salariés et anciens salariés

IMPORTANT : Après des années de procédures judiciaires,

Votre "participation" vous attend !


Constituez votre dossier avant le 30 juin en envoyant vos feuilles de paye des mois de décembre des années 2005 à 2014, accompagnées d'uns copie de votre carte d'identité à Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr
Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

Nous espérons toujours des augmentations significatives et dignes, en rapport avec nos efforts fournis et consentis dans un climat des plus incertain.

Tous les ans, les grands gagnants de la politique salariale sont nos actionnaires et notre chère direction CORP :

http://www1.salary.com/XEROX-CORP-Executive-Salaries.html 

Fin d’année 2015, XEROX France distribue 100 M€ de dividende à notre actionnaire majoritaire. Surprenant alors que nous n’avons pas atteint les objectifs fixés par le groupe, et encore plus surprenant quand en ce début d’année, la direction annonce un PSE chez XEROX SAS de 86 postes.  

 Je cite Ursula BURNS « nous devons constamment nous efforcer de faire plus, de le faire mieux et le faire avec moins ».

Les résultats financiers sont déterminants et la pression pour les améliorer restera toujours forte.

De plus, l’entreprise toujours critique à l’égard des mesures gouvernementales, utilise sans aucune gêne les crédits d’impôt recherche, CICE… pour encore plus de profit.

 Nous avons une direction qui excelle dans la politique sociale au plus bas pour tout le monde. Pour preuve,

 une partie des postes d’assistantes de directions et RH a été externalisé en Roumanie en 2015 puis en 2016, l’expérience avec l’Irlande, il y a quelques années ne leur a pas servi de leçon.

Nous n’espérons malheureusement plus rien de notre direction qui n’applique plus que des mesures d’optimisation salariale et fiscale tous azimuts. Le fruit des nombreuses années de travail où vous avez démontré toute votre conscience professionnelle pour sortir l’entreprise de la crise économique et des conséquences malheureuses de ses choix stratégiques (rachat d’ACS, abandons de marchés…) ne sera jamais récompensé. Car à la fin de l’année 2016, l’entreprise se scinde en deux parties, d’un côté la techno et de l’autre le service. Le nouveau discours de la direction : « c’est mieux », mais pour qui, quel gâchis et qui paie les pots cassés…Cela fait de nombreuses années que nous attendons un signe positif de notre direction pour nous redonner confiance. Après de telles décisions, qui peut réellement rester motivé ?

 Nos revendications CFE CGC:

  • Augmentation générale de 5 % pour tous les salariés, y compris les cadres.

Notre proposition tient compte d’une faible inflation en 2015, d’un contexte règlementaire et législatif impactant les salaires [hausse d’impôt, etc.]

Dans un contexte difficile, la direction a l’obligation de donner du pouvoir d’achat à tous les salariés, « personnels administratifs, techniciens, chefs de projets, de comptes, CCO, CPO, DRO, RRHR et /ou autres cadres ».

  • Rattrapage du passage de changements de statuts, réévaluation volontairement oubliés par apport au niveau des cursus identifiés dans les AFO.

  • Indexation des IFM, Frais d’hôtels, déjeuners, dîners, primes 2x8, 3x8 et astreintes sur un indice à définir.

  • Ouverture de négociation de la prime de séniorité (prime de présence).

  • ½ journée de solidarité voir 1 journée offerte par l’entreprise

  • Demande de prise en charge de l’assurance professionnelle des collaborateurs utilisant leur véhicule personnel pour le travail (en dehors du trajet domicile / site d’affectation).

100% du coût supplémentaire plafonné à 200 € / Sur justificatif Assurance.

  • Redéfinition de la grille des salaires minima par statut pour lui redonner une réelle signification au regard des salaires réels, et positionnement des salaires minima correspondant au niveau des cursus.
  • Renégociation de l’accord de participation, nous voulons de la bonification de l’entreprise à travers un perco.
  • Revalorisation de la prise en charge des frais de mission, y compris celle des indemnités kilométriques (barème fiscal) ou + 5%
  • Revalorisation du ticket restaurant pour une valeur faciale de 8.50 €. Financement à 60/40 par l’entreprise et le salarié
  • Participation de l’entreprise à l’admission au RIE et cantines pour les collaborateurs travaillant sur des sites client (dans ce cas pas de tickets restaurant) 
  • Revalorisation de la participation de l’entreprise aux frais de mutuelle pour atteindre 100% de remboursement pour les frais dentaires et lunettes
  • Augmentation de 10% des budgets du CE (Compte de fonctionnement et ASC)
  • Revalorisation de la prime d’inconvénience de 10%
  • Augmentation systématique de tout collaborateur n’ayant pas eu de de revalorisation salariale depuis 3 ans avec un minimum de 50% du montant maximum annuel de l’augmentation dans sa catégorie
  • Mise en place de 2 jours d’absence rémunérée pour l’aide aux personnes âgées (père ou mère) en cas d’hospitalisation ou l’aide à domicile
  • Revalorisation des minimas des salaires & PRV des cadres
  • Revalorisation des minimas des salaires & prime IPS des TAM & ETAM
  • Revalorisation des salaires & PRV des DRHR
  • Réévaluation de la prime d’ancienneté
  • Négociation d’un Compte épargne Temps
  • Négociation d’1 jour du pont de l’ascension
  • Négociation de jours de congés exceptionnels supplémentaires
  • Renforcer la mixité professionnelle dans certaines filières peu féminisées et dans les 1ers niveaux de management
  • Augmenter la proportion de femmes dans les instances dirigeantes
  • S’assurer de déroulement de carrières équitable entre hommes et femmes
  • Développer le télétravail, notamment, sur le micro-télétravail (2H le matin ou le soir) pour éviter les heures de pointe
  • Droit à déconnexion pour bien séparer le temps de travail et la vie privée
  • Implémenter les dons de jours pour enfant malade
  • Implémenter des jours pour s’occuper des ascendants sur le modèle des jours pour enfants malades avec la possibilité de prendre des jours fractionnables en demi-journées
  • La mise en place des CESU pour améliorer la vie personnelle des salariés


Date de création : 06/05/2016 : 09:48
Catégorie : CFE/CGC XEROX - Tract-2016
Page lue 826 fois

Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 421704 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Négociations salariales Annuelles Obligatoires 2016