Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
bDEH
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

Participation

A tous les salariés et anciens salariés

IMPORTANT : Après des années de procédures judiciaires,

Votre "participation" vous attend !


1123 : C'est à ce jour le nombre de salariés qui ont déposé un dossier pour réclamer leur dû.


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr


Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

La rentrée s’avance et certains veulent croire que les clameurs des stades auront fait oublier la crise sociale née de la loi El Khomri. On peut y croire ou faire semblant, mais le mal est fait et la blessure profonde. C’est peu dire en effet que, rarement dans notre pays, le calcul politique aura piétiné avec autant de rage le fragile équilibre social sur lequel est construite notre démocratie. Il nous faut désormais faire face à l’extraordinaire crise de confiance, née entre le pouvoir et les représentants des corps intermédiaires. Autrement désignés «partenaires sociaux», les organisations syndicales, devront reconsidérer leur place face à un pouvoir politique qui vient très concrètement de leur contester leur représentativité en matière de construction sociale.
 

Hommeril.jpg


Loi El Khomri et dialogue social  

Ce n’est pas le moindre des paradoxes contenus dans la loi El Khomri, qui prétend sacraliser le régime majoritaire de validité des accords et qui s’est imposée contre la majorité des syndicats, contre la majorité des députés et contre la majorité de l’opinion. C’est bien la question du dialogue social qui est au cœur du sujet, autrement dit la question du rôle des acteurs sociaux et de la capacité qui leur est concédée à intervenir dans le champ économique du partage de la valeur ajoutée.

Car ce qui est à l’œuvre sous la trame de la loi «travail» n’est rien d’autre que l’expression du pouvoir règlementaire de la commission européenne, aux ordres et aux fins du pouvoir financier des grandes multinationales. Cette dernière «régulation» qui se met en place tend à contester aux organisations, qui en ont encore les moyens, le pouvoir de résister à ceux qui captent la quasi-totalité de la valeur ajoutée de l’économie mondiale, au profit de leurs seuls actionnaires.

Dévaluer la négociation de branche et son tissu conventionnel: voilà l’unique sujet social d’un pouvoir politique ayant renoncé à résister au développement sans limite du capitalisme financier. Car sur le terrain de l’interaction sociale, les décideurs politiques jouent des coudes et font de la surenchère. Envisager dans ce contexte l’avenir du modèle social est plus qu’un exercice vivifiant. C’est une question vitale pour penser une société, dans laquelle les acteurs de la construction sociale sont non seulement respectés mais aussi protégés contre les impératifs de la puissance financière. Il faut s’attacher à construire une solidarité nouvelle, en même temps qu’un modèle social régénéré. Il faut pour cela être fort, avoir les idées claires et ne plus s’abandonner au mantra de «la réalité du terrain», qui renvoie chacun à autant de conjectures aléatoires, impropres à sécuriser l’avenir de notre société.

François Hommeril, Président de la CFE-CGC 


Date de création : 17/09/2016 : 15:57
Catégorie : CFE/CGC XEROX - Actualités
Page lue 591 fois

Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 430697 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » "Construire une solidarité nouvelle et un modèle social régénéré"