Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
aP6zB
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

Participation

A tous les salariés et anciens salariés

IMPORTANT : Après des années de procédures judiciaires,

Votre "participation" vous attend !


1123 : C'est à ce jour le nombre de salariés qui ont déposé un dossier pour réclamer leur dû.


Si vous ne l'avez pas encore fait et que vous souhaitez vous joindre à cette démarche, contactez votre délégué syndical ou directement Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr


Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml


 Ce dossier a été réalisé grace au support des sites de l'ANACT et de l'INRS

Pourquoi plus aujourd’hui qu’hier ?

Ni phénomène de mode, ni produit de problèmes seulement issus de la sphère individuelle, la montée des risques psychosociaux correspond à une transformation durable du travail. De nombreuses études le confirment : depuis quelques années, elles mettent en évidence un lien entre la progression continue des contraintes liées à l’organisation du travail et un ressenti défavorable des salariés par rapport à leur travail. Il s’agit donc, pour les entreprises, de s’emparer de cette question à un niveau stratégique liant conditions de travail et performance.

 En schématisant :

Avant, les conditions de travail étaient nocives pour le corps, aujourd’hui, l’organisation du travail attente à la santé mentale "

 

  stress2.jpg

 

Une transformation durable du travail

 

La montée des RPS est à relier à plusieurs phénomènes :

 Des évolutions vers des organisations du travail plus contraignantes sur le plan mental. Globalement, on assiste dans toutes les activités, même industrielles, à un fort développement des relations de service qui mettent souvent les salariés face à des exigences contradictoires. Par exemple, les salariés sont plus autonomes, mais en même temps soumis à une standardisation et un contrôle plus strict de l’activité.
  
Des changements incessants et très rapides de stratégie, souvent sans accompagnement des salariés, qui entraînent des pertes de repères.
  
L’affaiblissement des collectifs de travail où peuvent se jouer l’entraide et la convivialité, ainsi que l’éloignement de l’encadrement de proximité pour régler rapidement des dysfonctionnements.
 
 Des transformations sociétales profondes avec des attentes plus diversifiées des salariés vis-à-vis de leur travail, plus tournées vers la qualité de vie et l’équilibre des temps du travail et de la vie personnelle.
  

Des causes à rechercher, en priorité, dans le travail

 Les rapports de cause à effet entre conditions de travail et risques psychosociaux sont complexes et l’appréciation des conditions de travail est pour partie subjective. Pour autant, quelles que soient les caractéristiques individuelles des personnes, de nombreuses études épidémiologiques montrent que certains contextes de travail génèrent systématiquement des facteurs défavorables à la santé. C’est donc dans le travail qu’il faut prioriser la recherche des causes du mal-être
 

Les tensions au travail

Travailler est une source permanente de tensions entre les attentes des salariés et les

objectifs de l’entreprise, mais généralement des compromis acceptables sont trouvés dans l’activité quotidienne. Les risques psychosociaux doivent alors être analysés comme le résultat de tensions excessives ou de tensions non régulées par l’organisation du travail et le système de relations sociales.

Nous ne réagissons pas tous de la même façon face à une situation stressante. Notre réaction dépend notamment de la façon dont nous percevons l’enjeu et les ressources à notre disposition pour y faire face. Une même situation, par exemple le fait de travailler sous contraintes temporelles fortes, peut ainsi être perçue différemment selon les salariés et peut également varier dans le temps pour un même salarié.

Malgré ces différences de perception, certaines caractéristiques des situations de travail sont identifiées comme pouvant générer du stress. On peut regrouper ces caractéristiques en cinq grandes catégories:
 

Facteurs liés à la tâche ou liés au contenu même du travail à effectuer :

Fortes exigences quantitatives (charge de travail, rendement, pression temporelle, masse d'informations à traiter…)
Fortes exigences qualitatives (précision, qualité, vigilance…)
Difficultés liées à la tâche (monotonie, absence d'autonomie, répétition, fragmentation…)
Risques inhérents à l'exécution même de la tâche (par exemple, erreur médicale fatale du chirurgien)

 

Facteurs liés à l'organisation du travail :
 

Absence de contrôle sur la répartition et la planification des tâches dans l'entreprise
Imprécision des missions confiées (Qu'attend-on de moi ? Comment dois-je m'y prendre ? Sur quelle base serai-je évalué(e) ?)
Contradiction entre les exigences du poste (Comment faire vite et bien ? Qui dois-je satisfaire : le client ou le respect de quotas ?)
Inadaptation des horaires de travail aux rythmes biologiques, à la vie sociale et familiale
Nouveaux modes d'organisation (flux tendu, polyvalence…)
Instabilité des contrats de travail (contrat précaire, sous-traitance…)
 

 Facteurs liés aux relations de travail :

Manque d’aide de la part des collègues et/ou des supérieurs hiérarchiques
Absence ou faible reconnaissance du travail accompli.
Management peu participatif, autoritaire, déficient…
 

 Facteurs liés à l'environnement physique et technique :

Nuisances physiques au poste de travail (bruit, chaleur, humidité…)
Mauvaise conception des lieux et/ou des postes de travail (manque d’espace, éclairage inadapté…)
 

Facteurs liés à l'environnement socio-économique de l'entreprise

Mauvaise santé économique de l’entreprise ou incertitude sur son avenir
Surenchère à la compétitivité sur le plan national ou international.

 
 


 


Date de création : 13/02/2010 : 14:04
Dernière modification : 19/02/2010 : 16:01
Catégorie : Dossier Stress - Prévention du stress et des risques psychosociaux
Page lue 14085 fois

Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 430811 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Les tensions au travail