Réseaux sociaux
CFE/CGC XEROX
Revue de presse

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
3xdr3F
Recopier le code :
Rechercher sur le site
Rechercher sur le site

alt : test.html

Bienvenue sur le site de la section syndicale CFE-CGC de Xerox


chatbleu2.jpg   Ce site est destiné aux salariés de Xerox et, si vous êtes adhérent à la CFE-CGC, vous trouverez également d'autres informations sur l'espace adhérent grâce au code d'accès qui est disponible auprès de votre délégué syndical.

Participation

A tous les salariés et anciens salariés

IMPORTANT : Après des années de procédures judiciaires,

Votre "participation" vous attend !


Constituez votre dossier avant le 30 juin en envoyant vos feuilles de paye des mois de décembre des années 2005 à 2014, accompagnées d'uns copie de votre carte d'identité à Maître Zerah : roland.zerah@wanadoo.fr
Pour plus d'infos, consultez les FAQ  (voir onglet ci-dessus) ou contactez vos représentants syndicaux



rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.1sis.info/data/fr-articles.xml

Carole Couvert (CFE-CGC) : «La modulation des allocations familiales ? La goutte d’eau de trop pour les classes moyennes»

La présidente du syndicat des cadres a fait de la défense des classes moyennes son cheval de bataille. Une stratégie qui trouve un écho favorable dans les entreprises : la CFE-CGC gagne des adhérents.

Comment réagissez-vous à l’annonce de la modulation des allocations familiales en fonction des revenus ?

C’est la goutte d’eau de trop. Les classes moyennes subissent un matraquage fiscal sans précédent depuis 18 mois. Elles sont excédées. Cela a démarré avec la fin de la défiscalisation des heures supplémentaires, qui a touché des cadres mais aussi des agents de maîtrise et les techniciens. Ensuite, il y a eu le passage du forfait social de 8 à 20% prélevé sur l’intéressement et la participation, puis les deux coups de rabot du quotient familial, puis la fiscalisation de la part patronale de la complémentaire santé. Sans oublier les hausses d’impôts sur le revenus. La liste est longue, n’est-ce pas !?

Quelles sont les conséquences à en attendre ?

A la dernière conférence sociale, nous avons alerté François Hollande, sur le risque de récession. Car, si nous sommes d’accord avec la nécessité d’une politique de l’offre, il ne faut pas, de l’autre côté, s’en prendre à la consommation. Une politique de l’offre qui ne rencontre pas de consommation est vouée à l’échec. Or ce matraquage fiscal va forcément affecter la consommation. En septembre, nous avons fait une enquête auprès de ceux qui gagnent entre 1600 et 6000 euros bruts par mois. Ils sont 83% à trouver les hausses d’impôts et de taxes trop importantes. Et les deux tiers des personnes interrogées prévoient de réduire leurs dépenses…

Et pourtant, il faut bien réduire la dépense publique...

Certes mais il faut le faire dans la justice. C’est pour cela qu’à la CFE-CGC, nous demandons un impôt minimal pour tous de 5 euros par mois. Nous militions pour une grande réforme fiscale. François Hollande l’avait promise pendant sa campagne. En novembre 2013, Jean-Marc Ayrault a convoqué les partenaires sociaux de toute urgence pour les assises de la fiscalité. Depuis, ça a fait pschitt… A défaut de réforme de structure, le gouvernement remet en cause l’universalité des allocations familiales. C’est choquant! Court-termiste, il ne raisonne pas dans une logique d’investissement. Du coup, lesFrançais ne perçoivent pas le sens des efforts qu’on leur demande . Or, si le pays veut s’en sortir, ce sera via une montée en gamme de sa production, avec de l’innovation et de la recherche. Cela repose sur cette catégorie de la population qui est de plus en plus découragée.

Comment s’exprime cette grogne ?

Au printemps, nous avons lancé le mouvement «Marre d’être plumés», qui a connu un grand succès. C’était une façon de canaliser la colère. Depuis la rentrée, j’ai de plus en plus de pression de la part de nos adhérents pour recourir à des modes d’expression plus musclés. Certains me disent de prendre exemple sur les bonnets rouges. Car le signal qui a aussi été donné par ce gouvernement, c’est que lorsque vous descendez dans la rue, vous êtes entendus. A la CFE-CGC, nous préférons le dialogue, la concertation. Mais nous constatons avec regret que le gouvernement décide tout seul. En mai 2014, j’ai adressé à François Hollande un courrier pour lui signifier «qu’une politique en faveur exclusivement des bas salaires a pour conséquence de tirer tout le monde vers le bas et de paupériser les classes moyennes ». Je lui écrivais noir sur blanc: «Faut-il avoir honte de gagner autour de 3000 euros en France ?». Je n’ai hélas jamais eu la moindre réponse. Ou plutôt si : aujourd’hui, il met le premier curseur à 6000 euros pour la modulation des allocations familiales, soit un couple bi-actif où chacun gagne 3000 euros par an !

Source: l'opinion .fr


Date de création : 27/10/2014 : 13:04
Catégorie : CFE/CGC XEROX - Actualités
Page lue 8654 fois

Espace Adhérents

Visitez ...
Accès adhérents


leplussyndicalombre.jpg

   Adhérer c'est bénéficier de plus d'infos, (textes des accords, compte-rendus de réunions, infos confidentielles, ...) plus tous les avantages de la CFE-CGC (conseils et assistance juridique, assurances, ...)
Et 66% de la cotisation déduits des impôts !

 ↑  
Spécial XGS
Nous écrire
chatbleu3.jpg
 Des questions,
des remarques...  

écrivez ici :
Cliquez ici

confused CFE-CGC@1sis.info

Visites

 421704 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Météo
Dossier Stress
Vidéos Stress/Burn-Out
Texte à méditer :       Tout homme qui dirige ou qui fait quelque chose a contre lui :
          - ceux qui voudraient faire la même chose,
          - ceux qui font précisément le contraire,
          - et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.

  
Jules Claretie
Vous êtes ici :   Accueil » Ras le bol